mercredi 31 mars 2010

dimanche 28 mars 2010

Une contribution de Dessais

Il faut gravir
La Réforme prend des coups. L’appel du printemps éclôt les révoltes. L’élan frémit et l’on veut prendre le sillage.
Qu’on ne touche pas à l’Ecole publique, avec toute la force du terme « public », est un formidable enjeu : un enseignement de qualité pour tous, et notamment les plus fragiles. Ce qui demande des heures et des professeurs qualifiés, c'est-à-dire qui possèdent leur matière. De même que le passé nourrit le présent, de même les connaissances profondes donnent chair vivante et muscles souples au savoir.
Mais l’Ecole publique a besoin d’être retouchée. Il est vrai qu’elle n’est pas satisfaisante : les plus fragiles n’y trouvent pas leur compte, les professeurs n’ont plus de voix autorisées, et les examens nient la qualité de l’enseignement.
Le refus d’une réforme mutilante s’impose. Sans concessions. La réflexion sur l’Ecole à laquelle on aspire, aussi. Sans concessions. Le temps de la légèreté, de la remise au lendemain, des émerveillements devant des souris et non des montagnes qui donnent l’idée de hauteur est plus que passé.

jeudi 25 mars 2010

Rassemblement à l'appel du lycée Ferrer




Ferrer avait lancé un appel à se rassembler sur la grand' place de Lille; Fénelon a répondu présent hier après-midi. Les médias régionaux aussi. Ce fut l'occasion non seulement de continuer à manifester notre indignation mais aussi d'échanger idées, expériences et contacts en vue d'une action prolongée et unie.

mercredi 24 mars 2010

Manif du 23/03




Nous étions bien sûr présents à la manifestation du mardi 23, accoutrés de nos désormais emblématiques gilets jaunes fluo et brandissant des pancartes promotionnelles à notre effigie. C'était le moment où jamais de se vendre au plus offrant! Et bientôt une grande braderie des profs.

La ronde des obstinés



Mardi nous avons inauguré une action qui sera amenée à se répéter: une ronde bruyante et démonstrative d'un quart d'heure sur la place de la République.
Objectif: Nous faire remarquer et faire entendre nos revendications. Malgré notre petit nombre, c'est chose faite avec les badauds qui passaient Place de la république entre 12h30 et 12h45. Reste à atteindre les plus hautes instances!

Un métier d'avenir #14


lundi 22 mars 2010

dimanche 21 mars 2010

On n'est pas fatigués !

Nous nous sommes réunis cet après-midi pour discuter de la suite des actions. Nous vous tenons au courant uniquement de ce qui a été décidé en laissant de côté, pour l'instant, les nombreuses autres propositions d'actions ainsi que le contenu de nos débats.

  1. nous restons mobilisés
  2. les renseignements concernant les actions seront affichés en salle 200
  3. le "matériel d'action" sera stocké dans l'armoire d'italien
  4. nous porterons le gilet jaune lors de toutes les actions.

CALENDRIER :

LUNDI :

  • on a choisi de ne pas occuper le lycée
  • de manière à élargir notre mouvement, nous pensons contacter des collègues d'autres lycées : une feuille sera mise à disposition de chacun en salle des profs, sur laquelle chacun est invité à écrire les contacts qu'il connaît, pour un envoi dans la semaine de manière unifiée et non redondante.


MARDI :

  • les motivés, grévistes ou pas grévistes, se retrouvent au lycée le matin à partir de 8h pour organiser la manifestation de l'après-midi
  • première édition de la Ronde des Obstinés, 12h30 sur la Place de la République qui aura lieu tous les jours à la même heure : des profs et des élèves dispo entre 12h30 et 12h45 vont faire du bruit autour de la fontaine place de la rép. Cette action aura lieu chaque jour à la même heure. Chacun est invité à participer en fonction de ses disponibilités, il serait bien qu'une vingtaine de personnes assurent la démarche chaque jour. Un planning sera affiché en salle des profs pour que chacun puisse s'inscrire.
  • manifestation 14h30 Porte de Paris (je propose départ à 14h du lycée): nous utiliserons à cette occasion les affiches "braderie des profs".

MERCREDI :

  • rassemblement à 14h sur la Grand' Place en réponse à l'appel du lycée Ferrer (cf. mail transmis par Eric le 19/03 à 20h49). Les affiches "braderie de profs" seront ressorties à ce moment.


JEUDI :

  • participation au "pique-nique républicain" de 12h à 14h sur la Place de la République, en réponse à l'appel de la FCPE (cf. article du blog le 19/03).


samedi 20 mars 2010

ça bouge!

Message d'un collègue de Valenciennes:

Un rapide compte-rendu de l'AG inter-établissements de ce jeudi 18 mars.

Nous étions environ 40 : collègues de Watteau, Mousseron, Kastler, l'Escaut, le Quesnoy

Un tour de table en début d'AG sur les actions de ces derniers jours.
- journées lycée mort de ce lundi 15 et mardi 16 respectivement à Mousseron et Kastler : belle réussite quasi pas d'élèves présents.
- blocus du lycée Watteau par les élèves ce lundi 15, avec soutien de la FCPE et des enseignants de l'établissement : franc succès également très peu d'élèves en cours
- réunion de bassin avec les inspecteurs de mardi : après notre intervention et notre départ, les inspecteurs, n'ayant à proposer aux questions des collègues présents que de vagues formules et des réponses creuses, ont véritablement été chahutés comme jamais (de mémoire d'inspecteur)... parmi les collègues présents, ceux qui restaient dans l'expectative face à la réforme Chatel sont sortis plus remontés que jamais.
- action à l'IA de Lille ce mercredi : présence de collègues de Mousseron, Watteau et Wallon et de collègues de collèges de la métropole. Même si nous n'étions pas très nombreux, le niveau sonore, les banderoles, la présence de la presse nous ont donné une véritable visibilité.
- lycée Ernest Couteaux de Saint-Amand-Les-Eaux appel à une journée lycée mort le vendredi 19 mars (5 à 6 postes supprimés, entrevue au rectorat infructueuse, boycott des CA...)
- sur le lycée Mousseron, nous avons donc eu notre 4e CA ce lundi : de nouveau rejet massif du TRMD (17 contre, 2 pour), nouvelle demande d'audience au rectorat et envoi de tous les engagements contre les HSA signés par plus de 90 % des collègues. De fait, dans toute une série de disciplines, cela crée, pour la rentrée prochaine, une situation de blocage.Il ne sera pas possible de fonctionner. Une action qui a un réel impact puisque, 2 jours plus tard, alors que notre demande était restée lettre morte jusqu'alors, nous avons obtenu une audience au rectorat. Ce sera pour jeudi 25 à 9h30.

décisions de l'AG
- L'AG inter-établissements a décidé la rédaction d'un tract commun, signé de l'AG, diffusé sur nos établissements respectifs pour appeler massivement à la manifestation ce mardi 23, à 10h, place d'Armes à Valenciennes. Nous comptons faire un cortège éduc : soyons le plus nombreux possible, mobilisons nos collègues et les lycéens.
- Nous avons également décidé d'intervenir sur les lycées du valenciennois qui organisent leurs journées portes ouvertes le samedi 27 matin (Wallon, Escaut, Hainaut), afin d'informer les parents d'élèves de 3e. L'idée est donc que, par petits groupes de tous établissements confondus, nous diffusions un tract présentant la réforme et ses méfaits. Le détail et le planning des interventions suivra dans un prochain mail.
- Nous avions, lors de la dernière AG envisagé une action commune de tous les établissements du secteur. Nous avons donc fixé une manifestation le jeudi 1er avril 10h,place d'Armes à Valenciennes. D'ici là, il nous faut mobiliser les lycéens, les parents, et nos collègues d'autres établissements (collèges et lycées).

Un article à paraître dansla VDN suite à cette AG.

Prochaine AG inter-établissements : jeudi 25 mars, 18h, salle polyvalente du lycée Watteau.

En attendant, on se retrouve dans la rue le 23 mars.

Nouvelles d'ailleurs.

Message reçu d'un collègue de Valenciennes:

Quelques nouvelles de la journée du mardi 16 mars.

Comme nous l'avions décidé en AG inter-établissements, un comité d'accueil attendait les inspecteurs venus au lycée de l'Escaut nous dispenser la bonne parole sur la réforme. A l'extérieur, une 20taine de collègues avec banderole.

A l'intérieur, une centaine de collègues de tous les lycées du secteur et de toutes disciplines, et 8 inspecteurs de disciplines différentes.
Il s'agissait vraiment d'une grand messe, avec projection sur grand écran de la parole ministérielle relayée par les inspecteurs qui faisaient mine d'oublier le contexte, le nôtre, un contexte fait de suppressions de postes, de compléments de service, de HSA à gogo...
Après 10 minutes de formules officielles "mieux orienter", "mieux accompagner", "mieux préparer", nous avons coupé court au blabla et sommes intervenus pour rappeler :

* que cela faisait des mois que nous potassions la réforme et que nous n'étions pas venus perdre notre temps pour recevoir la bonne parole
* que nous votions massivement contre les TRMD dans nos établissements respectifs, que de notre part, nous avions dépassé le stade de l'inquiétude, c'est le ras le bol qui désormais nous anime : ras le bol de la casse de l'éducation, des suppressions de postes, des compléments de service, des réformes emplâtres...
* que nous luttons contre la réforme Chatel et que nous ne comptons donc nullement discuter de sa mise en application

Les inspecteurs, visiblement mal à l'aise, n'ont nullement été offensifs. Mais leur "mission" consistait bien à nous servir la réforme !
A une dizaine, collègues de Mousseron et de Wallon, nous avons quitté la salle. D'autres collègues ont préféré rester pour faire entendre leurs inquiétudes aux inspecteurs qui, de toute façon, ont du remballer leur projection et leur topo bien rôdé.

A noter que la même réunion prévue à Douai vendredi vient d'être annulée par les inspecteurs.

Rectorathon suite et fin




Rectorathon suite et fin






Quelques photos pour illustrer la joyeuse manifestation de vendredi après-midi: procession, sit-in, remise du chèque et jetée de pièces sur le rectorat.

Un métier d'avenir #11


Martine non, Pierre oui.

Les Lillois pouvaient rencontrer Martine Aubry au cours d'une soirée informelle, hier soir.
Tardivement arrivés, nous nous sommes néanmoins entretenus quelques instants avec son premier adjoint.
Une conversation à bâtons rompus et toujours nos inquiétudes qui reviennent: un service public de qualité, les meilleures chances pour nos élèves et la place des problèmes dans l'éducation ont été nos questions récurrentes.

Continuer à poser des questions, aller à la rencontre des personnes qui peuvent faire avancer les choses, manifester et se manifester, parler de ce qui nous préoccupe pour l'avenir de l'éducation semblent s'imposer comme des moyens d'action alternatifs.
A suivre...

vendredi 19 mars 2010

La FCPE appelle à une semaine d'actions

La FCPE a publié un communiqué de presse le 17 Mars. En voici la teneur:

La FCPE du Nord appelle tous les conseils locaux de parents d’élèves du département du Nord à une semaine d’actions du 22 au 26 mars 2010, pour exprimer, de nouveau, ensemble, selon leur imagination et créativité responsables, leur vif mécontentement relatif à :
* la baisse injuste des moyens de fonctionnement dans les établissements scolaires du Nord
* la suppression drastique des postes pour la rentrée scolaire 2010/2011,
* la désorganisation du travail et du suivi pédagogiques qui hypothèquent la réussite scolaire des enfants et élèves du Nord et inquiètent gravement les familles.
La FCPE du Nord invite, dans le cadre de cette semaine de solidarité et d’actions, les conseils locaux de parents d’élèves du département du Nord, à venir dans le calme, la bonne humeur et la détermination à symboliser notre résistance et notre exigence de moyens pédagogiques et humains dignes de ce nom autour d’un PIQUE-NIQUE REPUBLICAIN POUR L’EDUCATION, LE JEUDI 25 MARS 2010 de 12 H A 14 H, EN FACE DE LA PREFECTURE DE REGION, PLACE DE LA REPUBLIQUE, SUR LA DALLE DES DROITS DE L’HOMME (A CÔTE ET AUTOUR DE LA FONTAINE).
La FCPE du Nord appelle tous les acteurs de la communauté scolaire et éducative : enseignants, élèves, personnel ouvrier, administratif, technique et de santé, conseillers d’orientation psychologues,..à rejoindre avec plaisir ce pique-nique citoyen, convivial et pacifique. La FCPE du Nord appelle également les élus politiques du Nord : maires et adjoints chargés des écoles et de l’enseignement, conseillers généraux, communautaires, régionaux, députés et sénateurs à se joindre aux parents d’élèves pour marquer leur attachement à un service public nordique d’éducation de qualité.Le présent communiqué tient lieu d’invitation.Merci d’apporter votre pique-nique et votre bonne humeur !La FCPE du Nord

Gros coup de blues dans le monde de l'éducation

C'est le titre du dernier article publié par la Voix du Nord sur la situation actuelle dans l'académie. Vous pourrez notamment y lire une interview d'un des enseignants de Fénelon.
http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2010/03/18/article_l-essentiel.shtml

jeudi 18 mars 2010

De l'avenir de la section STG. Contribution de Julie Balcerek

L'avenir de la section STG du lycée reste préoccupant. Je vous soumets quelques réflexions:

- concernant le problème du plateau tertiaire (18 postes pour 24 élèves) : au niveau pédagogique, il est impossible de suivre les élèves du point de vue des apprentissages obligatoires des logiciels (= 1 élève par poste) et de leurs dossiers bac (dont un réalisé de manière individuelle) pourtant évalués au baccalauréat dans une épreuve coefficient 5 ;

- l'effectif limité à 24 élèves implique d'exclure 3 actuels élèves de 1ère STG qui auront alors l'obligation de suivre leur fin de cycle dans un autre lycée ;

- l'impossibilité d'accueillir les élèves de terminale qui échoueraient au baccalauréat.

- une structure qui serait fragilisée avec un seul poste fixe d’économie-gestion qui remet en question la pérennité de la section au sein du lycée ainsi que le problème de l’accueil des élèves qui souhaiteraient une orientation en STG étant donné le peu de classes susceptibles de les accueillir sur Lille.

Un métier d'avenir #9


Des avancées...

Nous venons d'apprendre le maintien de l’ensemble des disciplines enseignées au lycée, à savoir:
- les trois sections européennes,
- le russe et l’arabe en LV3.

Nous ne connaissons pas les moyens (heures postes)
mis à notre disposition pour maintenir cette offre...

Il n'y a aucune information pour garantir l'accueil :
- en première de tous nos élèves selon leurs voeux d'orientation,
- en terminale de tous les doublants.

mercredi 17 mars 2010

Forum

Les représentants de nos lycéens rappellent la mise en place d’un forum où ils espèrent la présence d'élèves et de professeurs, afin de mettre en ligne cours, exercices et ressources pédagogiques : http://lyceefenelon.forum-actif.net/index.htm

Si vous avez des exercices ou des cours à mettre en ligne, n’hésitez pas !

Fénelon fait du bruit devant l'inspection académique




Enseignants et élèves de Fénelon ont rejoint les enseignants de divers collèges de la région devant l'inspection académique afin de manifester (bruyamment!) leur mécontentement face aux suppressions de postes qui touchent aussi bien les collèges que les lycées. On suppose que la commission technique paritaire qui se réunissait à ce moment là a été importunée par les cris et les chants de notre petite troupe qui s'est égosillée (il n'y a pas d'autres mots!) pendant près d'une heure sous leur fenêtre.

Lycée mort

Les représentants FCPE et PEEP appellent les parents à ne pas envoyer leurs enfants au lycée demain. Veuillez trouver ci-dessous le message de la FCPE lisible sur leur blog:

LYCEE FENELON MORT

ASSOCIATIONS DE PARENTS D’ELEVES-LYCEE FENELON (FCPE ET PEEP)

Chers parents d’élèves,

La dotation globale de fonctionnement prévue pour la rentrée 2010/2011 met en péril la réussite scolaire de nos enfants en aggravant les conditions de travail des élèves et des enseignants :

-suppressions de postes,
-classes surchargées,
-difficultés d’accueil des élèves handicapés
-enseignements d’exploration et optionnels réduits,
-apprentissage des langues vivantes et anciennes menacé,
-dédoublements de classes réduits,
-recours massif aux heures supplémentaires,
-désorganisation du travail et du suivi pédagogiques,
-projets éducatifs non reconduits, etc.

Nous ne cessons d’alerter le Recteur d’Académie sur les conséquences désastreuses de la baisse des moyens.

En vain pour le moment…!

Nous vous appelons donc à une action :

« LYCEE FENELON MORT »
LE JEUDI 18 MARS 2010.

Merci de ne pas envoyer vos enfants en classe ce jour-là.

Nous espérons que Monsieur le Recteur revienne à de meilleurs sentiments et exigeons qu’il remette, au lycée Fénelon, les moyens pédagogiques et humains nécessaires à l’optimisation de la réussite scolaire de nos enfants, dans ce lycée de centre-ville dont nous refusons la mort programmée !

Pour la FCPE, H.Salhi, Président
Pour la PEEP, R. Chrétien, Président

Les medias continuent de suivre avec intérêt le mouvement des lycéens de Fenelon

Un nouveau reportage sur le blocage du lycée par les lycéens est passé hier au 19/20 de france 3. Regarder ici le journal du 16/3/2010.

Dans le "20 minutes" de ce matin (17/3/2010), nous pouvions lire un article en page 2.

Les médias notent l'excellente ambiance et l'inventivité de ce mouvement.

mardi 16 mars 2010

LE film du rectorathon

Dessais: " Fénelon se rebiffe"

Recteur méfie- toi de l'O qui dort
Un jour balafré d'une lame rogue
Il se dresse
Et flanqué de ses N jumelles
Il s'oppose
NON

Recteur ce NON est terrible
Qui culbute la placide acceptation
Il darde sa féale querelle
Du coeur de la ville attentive
Contre le minage d'options
Félon

Recteur prends garde au félon
Le bastion que tu as voulu dernier
Parce qu'il est un emblème
Ne se garde plus
Le quiet Fénelon se rebiffe
Qui veut pour l'Ecole le haut

Un long article dans la Voix du Nord ce matin

Métier d'avenir, page 7

Métier d'avenir,page 6

lundi 15 mars 2010

Ils ont écrit pour soutenir le mouvement

Ils nous apportent leur soutien:
- la présidence de la région en interpellant le ministre de l'éducation nationale,













- le modem (
http://lesnouveauxdemocrates.over-blog.fr/article-lycee-fenelon-a-lille-mobilisons-nous-46574699.html)
- europe écologie,
- le groupe communiste et républicain,
- Mme Gleizer (Conseillère Générale du Nord).




Photos du lundi 15 Mars: suite et fin

Parent en colère, ravitaillement et chants à l'unisson! Les ingrédients de la contestation semblaient réunis aujourd'hui.


Encore des photos!

Le blocus de ce matin, la manif de cette après-midi et une expérience culinaire innovante: marmite de pâtes à déguster devant la préfecture au son des chants protestaires.




Rectorathon: la suite des évènements




Photos:
à droite: à l'angle des rues de Béthune et Neuve samedi après-midi.
en bas à gauche: comptage minutieux des dons récoltés grâce au rectorathon
en haut à gauche: remise symbolique d'un chèque de 28 euros et 30 cents à notre faux Recteur, Mr. W.

Grâce à la générosité du public, le RECTORATHON a rapporté presque 70€
samedi 13. Nous allons faire un don de 42€ environ à la Fondation de
France et apporter le reste (28€ environ en pièces de 1,2 et 5 cents
d'Euro) au Rectorat pour l'aider. Merci à tous!

Mobilisation de la FCPE et des élèves





Aujourd'hui les élèves de Fénelon, soutenus par la fédération de parents FCPE, ont pris le relais du mouvement de grève lancé la semaine dernière par les enseignants. Après avoir bloqué l'entrée du lycée avec succès dès 7h30 ce matin, les lycéens ont occupé la rue Alexandre Leleux dans une ambiance bon enfant. Les quelques élèves qui souhaitaient assister aux cours ont eu la possibilité de le faire.
Des parents se sont joints aux élèves à 12h pour une manifestation/pique-nique Place de la République devant la Préfecture. Ont-ils réussi à attirer l'attention du préfet? Seront-ils plus entendus que leurs enseignants? Réponse à suivre.
Le flash de 19h00 de Grand lille TV a ouvert avec un reportage sur l'action du lycée Fénelon à la Préfecture: http://www.dailymotion.com/video/xclbpc_le-lyc%E9e-f%E9nelon-dans-la-rue-lille_newsundefined
Ci-contre, quelques photos illustrant cette journée de mobilisation.